Le Comité P ouvrira une enquête suite à la demande formulée par le bourgmestre de Gand, Mathias De Clercq (Open Vld). Cette décision fait suite à certains rapports faisant état de problèmes linguistiques ou d'autres malentendus possibles lorsque la mère avait contacté les services d'urgence.

Afin d'analyser le déroulement exact et le traitement de l'appel d'urgence, De Clercq a demandé une enquête au Comité P, l'organe de contrôle externe de tous les policiers en Belgique. "Le Comité P est l'organe le plus approprié à cette fin, et il veillera également à ce que cela puisse se faire en toute sérénité dans l'intérêt de toutes les parties concernées", a déclaré M. De Clercq, qui attend d'autres commentaires sur l'enquête.

Le Comité P confirme qu'elle ouvrira une enquête mais n'est pas encore en mesure de donner plus de détails en raison du caractère secret de l'enquête. La présidente Kathleen Stinckens déclare que tous les éléments feront l'objet d'une enquête approfondie afin de tenter de donner une réponse aux parents et aux policiers impliqués. Aucune enquête n'est actuellement en cours au parquet de Flandre orientale.

Une enquête administrative sera ouverte pour déterminer si les procédures prescrites ont été correctement suivies ou non. Selon le ministère public, s'il existe encore des indices d'infractions pénales, nous pouvons ouvrir un dossier pénal.

Le Comité P ouvrira une enquête suite à la demande formulée par le bourgmestre de Gand, Mathias De Clercq (Open Vld). Cette décision fait suite à certains rapports faisant état de problèmes linguistiques ou d'autres malentendus possibles lorsque la mère avait contacté les services d'urgence. Afin d'analyser le déroulement exact et le traitement de l'appel d'urgence, De Clercq a demandé une enquête au Comité P, l'organe de contrôle externe de tous les policiers en Belgique. "Le Comité P est l'organe le plus approprié à cette fin, et il veillera également à ce que cela puisse se faire en toute sérénité dans l'intérêt de toutes les parties concernées", a déclaré M. De Clercq, qui attend d'autres commentaires sur l'enquête. Le Comité P confirme qu'elle ouvrira une enquête mais n'est pas encore en mesure de donner plus de détails en raison du caractère secret de l'enquête. La présidente Kathleen Stinckens déclare que tous les éléments feront l'objet d'une enquête approfondie afin de tenter de donner une réponse aux parents et aux policiers impliqués. Aucune enquête n'est actuellement en cours au parquet de Flandre orientale. Une enquête administrative sera ouverte pour déterminer si les procédures prescrites ont été correctement suivies ou non. Selon le ministère public, s'il existe encore des indices d'infractions pénales, nous pouvons ouvrir un dossier pénal.