Ceux de l'emblématique zone de la Bourse vont démarrer en février, ont indiqué mercredi les responsables de Beliris, ainsi que le Vice-premier ministre Didier Reynders (MR) et le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Philippe Close (PS), à l'occasion d'une visite du chantier.

Depuis la place De Brouckère jusqu'à la rue Plattesteen, au-delà de la Bourse, les boulevards centraux sont interdits au trafic routier depuis le 29 juin 2015. Après plusieurs péripéties politico-urbanistiques, le chantier de transformation physique de cet espace en zone piétonne, par Beliris, a démarré en septembre 2017, après une première phase de travaux préparatoires de renouvellement des équipements des impétrants.

En tout, 28 millions d'euros sont engagés dans le lifting de façade à façade: 18 millions en provenance de Beliris, 6 millions d'euros en provenance de la Ville de Bruxelles et 4 millions en provenance de Bruxelles Mobilité.

Les travaux de revêtement de la place De Brouckère sont dans une phase très avancée. Celle-ci est appelée à devenir un espace multifonctionnel bordée de deux voies de circulation lente pour assurer la desserte des commerces et de l'horeca.

La partie située entre la place De Brouckère et la rue Gretry et ensuite la rue Marché aux Poulets est terminée depuis l'automne dernier.

Le tronçon entre la rue des Teinturiers et la place Fontainas qui réserve un axe central au trafic routier à vitesse réduite est achevé depuis peu.

La transformation de la zone de la Bourse démarrera en février prochain, après les Plaisirs d'hiver.

La dernière phase du chantier concernera la place Fontainas. La commande des travaux sera effectuée en 2019. L'ensemble sera terminé d'ici 2020.

Jusqu'à présent exploitée comme carrefour routier, la place deviendra un square arboré dans le prolongement du parc du même nom.

L'ensemble du piétonnier réservera 9.000 m3 à des espaces verts (300 m2 auparavant).

Ceux de l'emblématique zone de la Bourse vont démarrer en février, ont indiqué mercredi les responsables de Beliris, ainsi que le Vice-premier ministre Didier Reynders (MR) et le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Philippe Close (PS), à l'occasion d'une visite du chantier.Depuis la place De Brouckère jusqu'à la rue Plattesteen, au-delà de la Bourse, les boulevards centraux sont interdits au trafic routier depuis le 29 juin 2015. Après plusieurs péripéties politico-urbanistiques, le chantier de transformation physique de cet espace en zone piétonne, par Beliris, a démarré en septembre 2017, après une première phase de travaux préparatoires de renouvellement des équipements des impétrants. En tout, 28 millions d'euros sont engagés dans le lifting de façade à façade: 18 millions en provenance de Beliris, 6 millions d'euros en provenance de la Ville de Bruxelles et 4 millions en provenance de Bruxelles Mobilité. Les travaux de revêtement de la place De Brouckère sont dans une phase très avancée. Celle-ci est appelée à devenir un espace multifonctionnel bordée de deux voies de circulation lente pour assurer la desserte des commerces et de l'horeca. La partie située entre la place De Brouckère et la rue Gretry et ensuite la rue Marché aux Poulets est terminée depuis l'automne dernier. Le tronçon entre la rue des Teinturiers et la place Fontainas qui réserve un axe central au trafic routier à vitesse réduite est achevé depuis peu. La transformation de la zone de la Bourse démarrera en février prochain, après les Plaisirs d'hiver. La dernière phase du chantier concernera la place Fontainas. La commande des travaux sera effectuée en 2019. L'ensemble sera terminé d'ici 2020. Jusqu'à présent exploitée comme carrefour routier, la place deviendra un square arboré dans le prolongement du parc du même nom. L'ensemble du piétonnier réservera 9.000 m3 à des espaces verts (300 m2 auparavant).