Les pères salariés dans le secteur privé ou les employés contractuels du secteur public ont droit à un congé de paternité, aussi appelé "congé de naissance". Les pères peuvent bénéficier d'un maximum de 10 jours ouvrables de congé rémunéré dans les quatre mois suivant le jour de la naissance. Ce congé facultatif ne prend toutefois pas en compte le nombre d'enfants, une situation à laquelle souhaiteraient remédier les chrétiennes-démocrates flamandes.

Les mères peuvent pour leur part déjà bénéficier de semaines supplémentaires si elles ont des jumeaux.

La N-VA et l'Open Vld seraient prêts à discuter de la piste avancée par le CD&V, selon les journaux De Standaard et Het Nieuwsblad.

Les pères salariés dans le secteur privé ou les employés contractuels du secteur public ont droit à un congé de paternité, aussi appelé "congé de naissance". Les pères peuvent bénéficier d'un maximum de 10 jours ouvrables de congé rémunéré dans les quatre mois suivant le jour de la naissance. Ce congé facultatif ne prend toutefois pas en compte le nombre d'enfants, une situation à laquelle souhaiteraient remédier les chrétiennes-démocrates flamandes. Les mères peuvent pour leur part déjà bénéficier de semaines supplémentaires si elles ont des jumeaux. La N-VA et l'Open Vld seraient prêts à discuter de la piste avancée par le CD&V, selon les journaux De Standaard et Het Nieuwsblad.