Le gouverneur prendra ainsi un arrêté de police qui s'appliquera à tout le territoire du Brabant wallon. Il vise à rendre obligatoire le port du masque une heure avant et une heure après les heures d'entrée et de sortie habituelles des écoles, à proximité immédiate de toute entrée d'établissement scolaire maternel, primaire, secondaire, supérieur ou universitaire.

Le port du masque sera également obligatoire sur les marchés et assimilés (brocantes, etc), pour toutes les activités sportives pratiquées en club (entrainements, compétitions et matchs), itinérants et fixes, ont précisé les services de M. Mahieu dans un communiqué. Le cabinet du gouverneur explique aussi lundi soir dans un communiqué que le port du masque en milieu sportif concerne les spectateurs et les accompagnants. "Bien entendu les sportifs eux-mêmes ne peuvent porter un masque pendant l'activité".

La consommation d'alcool sera aussi interdite dans l'espace public entre 01h00 et 06h00.

L'arrêté de police rendra encore obligatoire la désignation d'un responsable Covid-19 pour toute infrastructure et toute structure formelle, ou informelle (ASBL, association de fait, etc.), dans les secteurs du loisir, des sports, de l'éducation, de la culture. Cette personne sera chargée de veiller à l'application stricte des protocoles existants dans son secteur et de l'arrêté du ministre de l'Intérieur. Toutes les activités réalisées sans responsable Covid-19, ou en l'absence d'un mandataire désigné par écrit, seront interdites.

La province prévoit enfin de renforcer le contrôle de l'interdiction des rassemblements de maximum dix personnes (sur la voie publique), en particulier à partir de la fermeture des débits de boissons, et du respect de l'enregistrement obligatoire des clients dans les établissements Horeca.

Le gouverneur et les bourgmestres ont par ailleurs décidé de maintenir l'heure de fermeture des débits de boissons à 01h00, soit l'horaire prévu par l'arrêté ministériel, mais de sensibiliser le secteur à la nécessité absolue de respecter les règles actuelles.

Le gouverneur prendra ainsi un arrêté de police qui s'appliquera à tout le territoire du Brabant wallon. Il vise à rendre obligatoire le port du masque une heure avant et une heure après les heures d'entrée et de sortie habituelles des écoles, à proximité immédiate de toute entrée d'établissement scolaire maternel, primaire, secondaire, supérieur ou universitaire. Le port du masque sera également obligatoire sur les marchés et assimilés (brocantes, etc), pour toutes les activités sportives pratiquées en club (entrainements, compétitions et matchs), itinérants et fixes, ont précisé les services de M. Mahieu dans un communiqué. Le cabinet du gouverneur explique aussi lundi soir dans un communiqué que le port du masque en milieu sportif concerne les spectateurs et les accompagnants. "Bien entendu les sportifs eux-mêmes ne peuvent porter un masque pendant l'activité". La consommation d'alcool sera aussi interdite dans l'espace public entre 01h00 et 06h00. L'arrêté de police rendra encore obligatoire la désignation d'un responsable Covid-19 pour toute infrastructure et toute structure formelle, ou informelle (ASBL, association de fait, etc.), dans les secteurs du loisir, des sports, de l'éducation, de la culture. Cette personne sera chargée de veiller à l'application stricte des protocoles existants dans son secteur et de l'arrêté du ministre de l'Intérieur. Toutes les activités réalisées sans responsable Covid-19, ou en l'absence d'un mandataire désigné par écrit, seront interdites.La province prévoit enfin de renforcer le contrôle de l'interdiction des rassemblements de maximum dix personnes (sur la voie publique), en particulier à partir de la fermeture des débits de boissons, et du respect de l'enregistrement obligatoire des clients dans les établissements Horeca. Le gouverneur et les bourgmestres ont par ailleurs décidé de maintenir l'heure de fermeture des débits de boissons à 01h00, soit l'horaire prévu par l'arrêté ministériel, mais de sensibiliser le secteur à la nécessité absolue de respecter les règles actuelles.