La salle Delvaux, où se tient tous les quinze jours la Commission de remboursement des médicaments (CRM). Un lieu sans cachet, au mobilier propre et fade, où se débat de manière confidentielle la dépense de centaines de millions, voire de milliards d'euros. Pour y parvenir, il faut franchir l'accueil de l'Inami (Institut national d'assurance maladie-invalidité), à Bruxelles, montrer sa carte d'identité, prendre l'ascenseur et atteindre le huitième et dernier étage. Là, au bout du couloir, la salle Delvaux donc. D'abord un petit sas flanqué d'une reproduction du tableau Train du soir (1957) de Paul Delvaux, puis une pièce qui occupe toute la largeur de l'édifice, se présentant sous la forme d'un auditoire, avec des sièges rouges et cinq rangées de bancs légèrement surélevées.
...