Al'aéroport de Mexico, une tour d'acier de quatre mètres de hauteur en forme d'arbre est capable de filtrer les gaz et particules contenus dans l'air pollué. Grâce à un système reposant sur des microalgues, elle libère la même quantité d'oxygène que 368 arbres. Nommée BioUrban 2.0, elle a été développée par la société mexicaine BiomiTech. En utilisant la pollution, ce système stimule la croissance des microalgues. Il est ainsi programmé pour adapter ses performances en fonction de la qualité de l'air. " Les villes les plus importantes au monde avec des problèmes de pollution significatifs ont des capteurs très avancés qui mesurent la contamination... mais peu font quelque chose pour contrôler les problèmes, expliquait Jaime Ferrer, le concepteur de cet "arbre" innovant à la presse locale. C'est la première technologie qui à travers un processus 100 % biologique et naturel permet de réduire la pollution. "
...