Le plan fait la part belle à une série d'aménagements visant à sécuriser, moderniser et verduriser le réseau routier secondaire wallon. Il prévoit aussi la construction de 800 km de pistes cyclables et des aménagements pour les piétons.

Un peu moins de 80 millions d'euros sont par ailleurs prévus pour la construction de sites propres destinés aux bus publics.

Cet effort budgétaire s'inscrit dans la volonté du gouvernement d'améliorer tant la mobilité que la sécurité routière en Wallonie.

Pour mémoire, la Région s'est fixée comme objectif de réduire à moins de 200 le nombre de tués sur les routes wallonnes en 2020, soit la moitié par rapport à 2010.

Le plan fait la part belle à une série d'aménagements visant à sécuriser, moderniser et verduriser le réseau routier secondaire wallon. Il prévoit aussi la construction de 800 km de pistes cyclables et des aménagements pour les piétons. Un peu moins de 80 millions d'euros sont par ailleurs prévus pour la construction de sites propres destinés aux bus publics. Cet effort budgétaire s'inscrit dans la volonté du gouvernement d'améliorer tant la mobilité que la sécurité routière en Wallonie. Pour mémoire, la Région s'est fixée comme objectif de réduire à moins de 200 le nombre de tués sur les routes wallonnes en 2020, soit la moitié par rapport à 2010.