À en croire le quotidien De Morgen, la vidéo, qui compte près de 200 000 vues, est censée illustrer l'importance accordée par la N-VA aux droits de la femme. Cependant, elle produit l'effet inverse sur les réseaux sociaux. Parce qu'elle est dépourvue de son et de texte explicatif : rien ne vient éclairer la lanterne de l'internaute, mais aussi parce que les cinq politiciennes sont perchées sur des hauts talons.
...