Actuellement, comme l'a annoncé la CIM (Conférence interministérielle) Santé mercredi, la Belgique attend d'avoir l'avis de l'Agence européenne des médicaments avant d'utiliser ses premiers vaccins Janssen, arrivés cette semaine (36.000 dont 3.600 pour Bruxelles). Le fabricant lui-même a demandé à ses clients de mettre sur "pause" leur utilisation de son produit, après l'apparition de quelques cas graves de thromboses, parfois mortelles, aux Etats-Unis. A Bruxelles, la conséquence est que le démarrage des équipes mobiles prévues pour la vaccination à domicile sera retardé. C'est en effet pour ce type de vaccination que les doses de Janssen étaient prévues à Bruxelles, vu leur aspect pratique (une seule injection nécessaire). Dans une phase ultérieure, les équipes mobiles doivent aussi pouvoir injecter ce produit à des publics vulnérables: sans-abris, transmigrants, etc. Normalement, les équipes mobiles devaient commencer la vaccination à domicile le 19 avril, lundi prochain. S'inscrire pour bénéficier de ce service est possible depuis cette semaine. Dès que la CIM Santé se prononcera sur la suite des évènements, Bruxelles suivra, a indiqué jeudi le ministre Maron. Selon lui, cela ne résultera pas en un retard significatif dans le planning. Côté wallon, le gouvernement avait annoncé dès mercredi soir que les personnes qui devaient se faire vacciner ces prochains jours avec le produit Johnson Johnson recevraient simplement un autre vaccin.

Actuellement, comme l'a annoncé la CIM (Conférence interministérielle) Santé mercredi, la Belgique attend d'avoir l'avis de l'Agence européenne des médicaments avant d'utiliser ses premiers vaccins Janssen, arrivés cette semaine (36.000 dont 3.600 pour Bruxelles). Le fabricant lui-même a demandé à ses clients de mettre sur "pause" leur utilisation de son produit, après l'apparition de quelques cas graves de thromboses, parfois mortelles, aux Etats-Unis. A Bruxelles, la conséquence est que le démarrage des équipes mobiles prévues pour la vaccination à domicile sera retardé. C'est en effet pour ce type de vaccination que les doses de Janssen étaient prévues à Bruxelles, vu leur aspect pratique (une seule injection nécessaire). Dans une phase ultérieure, les équipes mobiles doivent aussi pouvoir injecter ce produit à des publics vulnérables: sans-abris, transmigrants, etc. Normalement, les équipes mobiles devaient commencer la vaccination à domicile le 19 avril, lundi prochain. S'inscrire pour bénéficier de ce service est possible depuis cette semaine. Dès que la CIM Santé se prononcera sur la suite des évènements, Bruxelles suivra, a indiqué jeudi le ministre Maron. Selon lui, cela ne résultera pas en un retard significatif dans le planning. Côté wallon, le gouvernement avait annoncé dès mercredi soir que les personnes qui devaient se faire vacciner ces prochains jours avec le produit Johnson Johnson recevraient simplement un autre vaccin.