"La conception technique de la mesure n'est pas évidente", glisse-t-on au cabinet de Johan Van Overtveldt (N-VA), le ministre des Finances.

En effet, il est difficile de distinguer les opérations purement esthétiques d'une opération réparatrice. Le cabinet du ministre a cependant décidé de poursuivre la concertation et d'examiner les autres options.

Cette nouvelle mesure pourrait d'ailleurs ne pas être appliquée en janvier prochain, lit-on mercredi dans De Tijd et L'Echo.

"La conception technique de la mesure n'est pas évidente", glisse-t-on au cabinet de Johan Van Overtveldt (N-VA), le ministre des Finances. En effet, il est difficile de distinguer les opérations purement esthétiques d'une opération réparatrice. Le cabinet du ministre a cependant décidé de poursuivre la concertation et d'examiner les autres options. Cette nouvelle mesure pourrait d'ailleurs ne pas être appliquée en janvier prochain, lit-on mercredi dans De Tijd et L'Echo.