Les autorités syriennes, via leur mission à New York, ont adressé une lettre de protestation à la représentation permanente de la Belgique à ...

Les autorités syriennes, via leur mission à New York, ont adressé une lettre de protestation à la représentation permanente de la Belgique à l'ONU. En cause? Un voyage effectué par Georges Dallemagne (CDH). En décembre dernier, le député s'était rendu en mission privée à Qamishli, dans le Kurdistan syrien, en passant par l'Irak et un poste-frontière tenu par les Kurdes. Autrement dit, sans passer par la capitale Damas, et sans visa officiel syrien. Le régime n'apprécie guère qu'on pénètre sans son aval dans ce Kurdistan qu'il espère récupérer totalement. D'autres Etats ont également été rappelés à l'ordre. "Un moyen pour Damas de peser sur l'agenda du Conseil de sécurité", analyse une source belge.