"Cette stratégie correspond à notre philosophie pour un islam plus intégré", explique le ministre de la Justice Koen Geens, compétent pour les salaires des imams. "Pour combattre la radicalisation, il est important que les jeunes ne se tournent pas vers des mosquées radicales. Cela nous donne également plus d'interlocuteurs."

Les nouveaux imams ainsi que les nouvelles mosquées feront l'objet d'une enquête de la Sûreté de l'État.

"Cette stratégie correspond à notre philosophie pour un islam plus intégré", explique le ministre de la Justice Koen Geens, compétent pour les salaires des imams. "Pour combattre la radicalisation, il est important que les jeunes ne se tournent pas vers des mosquées radicales. Cela nous donne également plus d'interlocuteurs." Les nouveaux imams ainsi que les nouvelles mosquées feront l'objet d'une enquête de la Sûreté de l'État.