Le taux d'immobilisation des locomotives et voitures (mesuré les jours ouvrables, à 7 heures du matin), en raison de pannes, de travaux d'entretien ou de réparations en cours, était en moyenne de 15,7 % en 2017, contre 18 % en 2014. La SNCB a mis a...

Le taux d'immobilisation des locomotives et voitures (mesuré les jours ouvrables, à 7 heures du matin), en raison de pannes, de travaux d'entretien ou de réparations en cours, était en moyenne de 15,7 % en 2017, contre 18 % en 2014. La SNCB a mis au point un plan d'action pour encore réduire de 30 % ces défections à l'horizon 2021. Gain opérationnel escompté : 20 000 places. En outre, entre cet automne et 2021, 445 trains à double étage seront également mis en service. La première livraison de tels véhicules devrait fournir 50 000 places assises supplémentaires. Pour une utilisation de l'abonnement scolaire à bon escient, la SNCB impose que la destination du train, au départ du domicile des parents, soit une gare proche de l'école. Mais quid des enfants de divorcés voyageant, en cas de garde alternée, entre deux domiciles et effectuant deux trajets légitimes vers l'école ? Interpellé sur un cas concret par la députée Katja Gabriëls (Open VLD), le ministre de la Mobilité, François Bellot (MR), a indiqué que, pour une telle situation, la SNCB a prévu un " abonnement complexe ", sur mesure, au même prix avantageux, et qui répond à la fois aux besoins des familles et à la réglementation liée à l'emplacement de l'école.M. La.