Lundi matin, la souveraine inaugurera le sommet de la paix en honneur à Nelson Mandela. La reine Mathilde prendra aussi la parole lors d'une conférence sur l'enfance dans les conflits armés, sous la houlette du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders. Avec le vice-Premier ministre Alexander De Croo, elle lancera une initiative de l'Unicef dans le domaine du développement. Enfin, la Reine doit aussi s'entretenir avec Marta Santos Pais, représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies sur la violence contre les enfants.

Mardi matin, avant l'ouverture des débats à l'Assemblée générale, un évènement spécial réunira les défenseurs en question. Ensuite, la reine Mathilde rencontrera le cardinal Timothy Dolan avec qui elle visitera une école dans le centre de Manhattan, la Cathedral All Girls High School. Le déplacement de la Reine aux Nations unies prendra fin vers midi avec une déclaration lors du débat #SheIsEqual, dans le cadre d'une campagne internationale pour lever 500 millions d'euros en vue d'améliorer le quotidien de femmes et filles dans le monde.

C'est quoi être "SDG Advocate" ?

La reine Mathilde fait partie d'un groupe de 17 personnalités élues en 2016 à l'occasion du Forum économique de Davos. Sa mission est de faire la promotion des objectifs de développement durable établis par l'ONU ("Sustainable Development Goals (SDGs)" en anglais). Parmi ces "visages", on trouve des profils très variés, de personnalités royales, comme la princesse Victoria de Suède, en passant par la chanteuse Shakira ou encore, Jack Ma, le CEO du groupe Alibaba, le footballeur Lionel Messi, et Alaa Murabit militante pour la paix et pour les droits des femmes, fondatrice de l'organisation La Voix des Femmes Libyennes. Les thèmes des objectifs sont tous interconnectés: pauvreté, inégalités, changement climatique, égalité des chances, prospérité, paix et justice,...

Lundi matin, la souveraine inaugurera le sommet de la paix en honneur à Nelson Mandela. La reine Mathilde prendra aussi la parole lors d'une conférence sur l'enfance dans les conflits armés, sous la houlette du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders. Avec le vice-Premier ministre Alexander De Croo, elle lancera une initiative de l'Unicef dans le domaine du développement. Enfin, la Reine doit aussi s'entretenir avec Marta Santos Pais, représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies sur la violence contre les enfants. Mardi matin, avant l'ouverture des débats à l'Assemblée générale, un évènement spécial réunira les défenseurs en question. Ensuite, la reine Mathilde rencontrera le cardinal Timothy Dolan avec qui elle visitera une école dans le centre de Manhattan, la Cathedral All Girls High School. Le déplacement de la Reine aux Nations unies prendra fin vers midi avec une déclaration lors du débat #SheIsEqual, dans le cadre d'une campagne internationale pour lever 500 millions d'euros en vue d'améliorer le quotidien de femmes et filles dans le monde.