"La réalité est qu'hommes et femmes sont complémentaires", a indiqué la reine. Mathilde trouve "préoccupant" que les jeunes filles passent moins de temps sur les bancs de l'école que les garçons au niveau mondial. "Cela se traduit plus tard par moins d'opportunités économiques et davantage de pauvreté."

La reine a souligné que le manque d'émancipation économique et d'éducation rend les filles plus vulnérables, notamment sur le plan de la santé. "Mais ne commettez pas l'erreur de penser que, parce qu'elles sont plus vulnérables, elles sont faibles! Croyez-moi, elles sont fortes et savent ce qu'elles veulent." Afin d'atteindre une véritable égalité, collaboration et dialogue sont nécessaires, selon la reine Mathilde. "Les femmes doivent viser haut et travailler dur pour y parvenir, mais les hommes doivent oeuvrer à leurs côtés afin que les changements nécessaires deviennent réalité.

" Le débat rassemblait des jeunes du monde entier afin d'évoquer différentes facettes des inégalités, comme les rôles et modèles traditionnels, l'écart de rémunération entre hommes et femmes ou les quotas afin de briser le plafond de verre. Le ministre fédéral de la Coopération au développement Alexander De Croo (Open Vld) a lancé il y a quelques mois le programme #ShiIsEqual avec l'ONG Global Citizen, une campagne de 500 millions d'euros visant à améliorer les conditions de 20 millions de filles et de femmes.

"La réalité est qu'hommes et femmes sont complémentaires", a indiqué la reine. Mathilde trouve "préoccupant" que les jeunes filles passent moins de temps sur les bancs de l'école que les garçons au niveau mondial. "Cela se traduit plus tard par moins d'opportunités économiques et davantage de pauvreté." La reine a souligné que le manque d'émancipation économique et d'éducation rend les filles plus vulnérables, notamment sur le plan de la santé. "Mais ne commettez pas l'erreur de penser que, parce qu'elles sont plus vulnérables, elles sont faibles! Croyez-moi, elles sont fortes et savent ce qu'elles veulent." Afin d'atteindre une véritable égalité, collaboration et dialogue sont nécessaires, selon la reine Mathilde. "Les femmes doivent viser haut et travailler dur pour y parvenir, mais les hommes doivent oeuvrer à leurs côtés afin que les changements nécessaires deviennent réalité." Le débat rassemblait des jeunes du monde entier afin d'évoquer différentes facettes des inégalités, comme les rôles et modèles traditionnels, l'écart de rémunération entre hommes et femmes ou les quotas afin de briser le plafond de verre. Le ministre fédéral de la Coopération au développement Alexander De Croo (Open Vld) a lancé il y a quelques mois le programme #ShiIsEqual avec l'ONG Global Citizen, une campagne de 500 millions d'euros visant à améliorer les conditions de 20 millions de filles et de femmes.