Le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon (N-VA), a reconnu qu'une " faute administrative " s'était glissée lors du comptage, manuel, des scores de ...

Le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon (N-VA), a reconnu qu'une " faute administrative " s'était glissée lors du comptage, manuel, des scores de l'épreuve professionnelle : 30 candidats ont pu continuer indûment les épreuves et l'inverse pour 27 autres. L'épreuve professionnelle a été annulée pour tous. On a, depuis, instauré le " doublecheck " et on songe à automatiser les corrections. Jan Jambon dit avoir constaté une " grande disparité " de réussite entre les candidats francophones et néerlandophones. Tous les dossiers (N. et F.) insuffisants ont donc été réexaminés, en concertation avec le service de sélection et de recrutement et les chefs de corps concernés " afin d'arriver à un avis le plus objectif possible ".