Ce qui irrite la princesse ? D'abord, les activités qui se raréfient : elle en faisait le double du temps d'Albert II. Ens...

Ce qui irrite la princesse ? D'abord, les activités qui se raréfient : elle en faisait le double du temps d'Albert II. Ensuite, elle se sentirait peu impliquée dans les décisions du palais. Philippe considère en outre son épouse Mathilde comme sa principale collaboratrice, ce qui relègue Astrid au deuxième rang. Sur le plan familial, ses cinq enfants ont quitté le nid, et son mari Lorenz exerce en Suisse. Enfin, les liens refroidis entre Albert - avec qui elle s'entend bien - et Philippe la mettent en position inconfortable, avec en arrière fond le "cas" Delphine Boël, qui continue de miner la famille.