La ponctualité des trains en novembre a été la plus basse de cette année.

Infrabel reconnaît que la ponctualité n'a pas été bonne le mois dernier mais nuance. "Novembre est toujours un mois difficile", souligne le porte-parole Frédéric Petit, citant notamment les premières gelées importantes sur les caténaires ou des problèmes d'adhésion en raison du temps. Il nuance toutefois en expliquant que novembre 2019 a été le meilleur mois de novembre en termes de ponctualité depuis ces cinq dernières années.

La ponctualité a été perturbée notamment par des défaillances de signalisation et des trains défectueux sur l'axe Nord-Midi à Bruxelles en heure de pointe.

La ponctualité des trains en novembre a été la plus basse de cette année. Infrabel reconnaît que la ponctualité n'a pas été bonne le mois dernier mais nuance. "Novembre est toujours un mois difficile", souligne le porte-parole Frédéric Petit, citant notamment les premières gelées importantes sur les caténaires ou des problèmes d'adhésion en raison du temps. Il nuance toutefois en expliquant que novembre 2019 a été le meilleur mois de novembre en termes de ponctualité depuis ces cinq dernières années. La ponctualité a été perturbée notamment par des défaillances de signalisation et des trains défectueux sur l'axe Nord-Midi à Bruxelles en heure de pointe.