Le manuel de la police consacré à la poursuite et l'interception de véhicules, qui date de 2015, décrivait les risques d'un tir visant les pneus mais indiquait aussi qu'essayer de viser un ou plusieurs pneus est la seule possibilité pour freiner un véhicule en route et le forcer à l'arrêt. Le manuel comprenait aussi une image précisant comment tirer correctement sur un pneu. Le guide est toutefois en contradiction avec une note de la direction de la police de la route émise précédemment.

Depuis un rapport du comité P, la police a adapté le manuel en fonction de la note, confirment la police et le ministère de l'Intérieur. "Nous avons retiré l'illustration et renforcé le message relatif au risque d'un tir sur un véhicule en route", affirme un porte-parole de la police. Les adaptations au manuel ont été opérées le 1er octobre 2020. Le principe est désormais de ne pas tirer sur un véhicule en marche, sauf en cas de circonstances exceptionnelles.

Le syndicat policier VSOA/SLFP affirme tomber des nues en apprenant cette modification. Il prétend également ne jamais avoir eu sous les yeux la version originale avec l'illustration en question. "Nous ne sommes pas au courant et nous allons interpeller les autorités dans les plus brefs délais", a commenté lundi Vincent Houssin, vice-président du syndicat. Selon lui, les nouvelles techniques doivent normalement d'abord être présentées à un comité, et ce n'est qu'après que les dispositions légales éventuelles sont prises, permettant ainsi une protection juridique.

Vincent Houssin profite par ailleurs de l'occasion pour rappeler que le policier est encore trop souvent laissé à son propre sort. "Nous exigeons que toute nouvelle technique apprise s'accompagne des analyses de risques nécessaires et d'un cadre juridique afin que les policiers soient réellement couverts."

Le manuel de la police consacré à la poursuite et l'interception de véhicules, qui date de 2015, décrivait les risques d'un tir visant les pneus mais indiquait aussi qu'essayer de viser un ou plusieurs pneus est la seule possibilité pour freiner un véhicule en route et le forcer à l'arrêt. Le manuel comprenait aussi une image précisant comment tirer correctement sur un pneu. Le guide est toutefois en contradiction avec une note de la direction de la police de la route émise précédemment. Depuis un rapport du comité P, la police a adapté le manuel en fonction de la note, confirment la police et le ministère de l'Intérieur. "Nous avons retiré l'illustration et renforcé le message relatif au risque d'un tir sur un véhicule en route", affirme un porte-parole de la police. Les adaptations au manuel ont été opérées le 1er octobre 2020. Le principe est désormais de ne pas tirer sur un véhicule en marche, sauf en cas de circonstances exceptionnelles. Le syndicat policier VSOA/SLFP affirme tomber des nues en apprenant cette modification. Il prétend également ne jamais avoir eu sous les yeux la version originale avec l'illustration en question. "Nous ne sommes pas au courant et nous allons interpeller les autorités dans les plus brefs délais", a commenté lundi Vincent Houssin, vice-président du syndicat. Selon lui, les nouvelles techniques doivent normalement d'abord être présentées à un comité, et ce n'est qu'après que les dispositions légales éventuelles sont prises, permettant ainsi une protection juridique. Vincent Houssin profite par ailleurs de l'occasion pour rappeler que le policier est encore trop souvent laissé à son propre sort. "Nous exigeons que toute nouvelle technique apprise s'accompagne des analyses de risques nécessaires et d'un cadre juridique afin que les policiers soient réellement couverts."