Le commissaire en chef de la police aéroportuaire aurait "oublié" de relayer cette demande à la direction de l'aéroport.

Les agents travaillant à l'aéroport s'inquiétaient du manque d'effectifs et de moyens sur le site. Le SLFP Police demandait ainsi un contrôle des passagers par portique et des bagages par infrarouge.

La police fédérale a refusé de commenter cette information et dit attendre les conclusions de la commission d'enquête parlementaire.

Le commissaire en chef de la police aéroportuaire aurait "oublié" de relayer cette demande à la direction de l'aéroport.Les agents travaillant à l'aéroport s'inquiétaient du manque d'effectifs et de moyens sur le site. Le SLFP Police demandait ainsi un contrôle des passagers par portique et des bagages par infrarouge. La police fédérale a refusé de commenter cette information et dit attendre les conclusions de la commission d'enquête parlementaire.