"La politique est trop importante pour être laissée aux politiciens", voilà comment celui qui est derrière Schild & Vrienden justifie son passage au Vlaams Belang. Beau retournement de veste pour celui qui il y a seulement deux semaines déclarait encore qu'il tenait trop à son indépendance et ne souhaitait pas suivre les directives d'un parti. Et qui, la semaine dernière, lors de la marche pour la démocratie à Ninove après l'installation d'une majorité communale dont le Vlaams Belang a été exclu, répétait, à qui voulait l'entendre, qu'il "détestait la politique partisane".
...