"En offrant de l'air frais et une autre expérience professionnelle, nous pouvons relancer" les malades de longue durée, estime le député N-VA Jan Spooren.

Son parti a déjà avancé à plusieurs reprises cette proposition, mais les partenaires de la coalition, comme le CD&V et l'Open Vld, restent prudents. "Toutes les idées créatives sont bienvenues, mais ce doit être tenable pratiquement", est d'avis Vincent Van Quickenborne (Open Vld).

Le CD&V considère pour sa part une autre piste pour répondre à l'augmentation des burn-outs. Le parti propose que les employés dans les soins de santé puissent travailler deux heures de moins à partir de 45 ans.

"En offrant de l'air frais et une autre expérience professionnelle, nous pouvons relancer" les malades de longue durée, estime le député N-VA Jan Spooren. Son parti a déjà avancé à plusieurs reprises cette proposition, mais les partenaires de la coalition, comme le CD&V et l'Open Vld, restent prudents. "Toutes les idées créatives sont bienvenues, mais ce doit être tenable pratiquement", est d'avis Vincent Van Quickenborne (Open Vld). Le CD&V considère pour sa part une autre piste pour répondre à l'augmentation des burn-outs. Le parti propose que les employés dans les soins de santé puissent travailler deux heures de moins à partir de 45 ans.