Le président du parti extrémiste flamand se montre toutefois prudent. Il dit ne pas accuser la direction de la N-VA d'essayer activement de débaucher des membres de son parti "mais cela se passe", a-t-il constaté. "Parfois des promesses sont faites, par exemple un mandat d'échevin". Des dizaines de mandataires seraient concernés.

Au cours de la même émission la députée Nadia Sminate (N-VA) a qualifié d'insensées ces allégations.

Malgré tout, M. Valkeniers espère qu'un jour la N-VA et le Vlaams Belang pourront travailler ensemble. "J'espère que tôt ou tard un moment viendra où nous pourrons nous regarder les yeux dans les yeux et dire... 'ensemble'. Mais c'est une décision qu'ils doivent prendre", a-t-il expliqué.

Levif.be, avec Belga

Le président du parti extrémiste flamand se montre toutefois prudent. Il dit ne pas accuser la direction de la N-VA d'essayer activement de débaucher des membres de son parti "mais cela se passe", a-t-il constaté. "Parfois des promesses sont faites, par exemple un mandat d'échevin". Des dizaines de mandataires seraient concernés. Au cours de la même émission la députée Nadia Sminate (N-VA) a qualifié d'insensées ces allégations. Malgré tout, M. Valkeniers espère qu'un jour la N-VA et le Vlaams Belang pourront travailler ensemble. "J'espère que tôt ou tard un moment viendra où nous pourrons nous regarder les yeux dans les yeux et dire... 'ensemble'. Mais c'est une décision qu'ils doivent prendre", a-t-il expliqué. Levif.be, avec Belga