La formation d'un gouvernement fédéral majoritaire se trouve dans une phase cruciale. Le duo de missionnaires royaux, Bart De Wever (N-VA) et Paul Magnette (PS) doit reevoir une nouvelle fois les écologistes mercredi, puis peut-être les libéraux, afin d'élargir le "club des cinq" prêt à s'engager: N-VA, PS, SP.A, CD&V et CDH. Prochain rapport au roi le 17 août.

Maxime Prévot, président du CDH, met toutefois les choses au point en précisant... que l'on ne serait pas très loin. "La bulle des 5, ce n'est pas 5 partis qui ont marqué un quelconque accord sur un texte. A cet instant, nous n'avons toujours pas reçu la moindre note du duo de préformateurs. Nous n'avons donc encore rien pu négocier ni même valider."

"La 'bulle des 5', poursuit-il, c'est uniquement 5 partis qui, face à l'ampleur de la crise, ont accepté de prendre leurs responsabilités et d'entamer un dialogue pour à terme débuter sur de vraies négociations dès que nous aurons une majorité parlementaire qui accepte d'aller de l'avant."

Enfin: "Lorsque la note du duo nous fut exposée oralement et dans les grandes lignes, le CDH a fait connaître ses propositions, réserves et objections. Évitons donc des assimilations hâtives en donnant l'impression que nous avons déjà validé quelconque contenu, y compris institutionnel."

Le message est clair à l'encontre de la N-VA et du PS: le document de départ des nationalistes flamands et des socialistes francophones doit encore être négocié et amendé. C'est, aussi, une ouverture faite aux écologistes et/ou aux libéraux.

La formation d'un gouvernement fédéral majoritaire se trouve dans une phase cruciale. Le duo de missionnaires royaux, Bart De Wever (N-VA) et Paul Magnette (PS) doit reevoir une nouvelle fois les écologistes mercredi, puis peut-être les libéraux, afin d'élargir le "club des cinq" prêt à s'engager: N-VA, PS, SP.A, CD&V et CDH. Prochain rapport au roi le 17 août.Maxime Prévot, président du CDH, met toutefois les choses au point en précisant... que l'on ne serait pas très loin. "La bulle des 5, ce n'est pas 5 partis qui ont marqué un quelconque accord sur un texte. A cet instant, nous n'avons toujours pas reçu la moindre note du duo de préformateurs. Nous n'avons donc encore rien pu négocier ni même valider.""La 'bulle des 5', poursuit-il, c'est uniquement 5 partis qui, face à l'ampleur de la crise, ont accepté de prendre leurs responsabilités et d'entamer un dialogue pour à terme débuter sur de vraies négociations dès que nous aurons une majorité parlementaire qui accepte d'aller de l'avant."Enfin: "Lorsque la note du duo nous fut exposée oralement et dans les grandes lignes, le CDH a fait connaître ses propositions, réserves et objections. Évitons donc des assimilations hâtives en donnant l'impression que nous avons déjà validé quelconque contenu, y compris institutionnel."Le message est clair à l'encontre de la N-VA et du PS: le document de départ des nationalistes flamands et des socialistes francophones doit encore être négocié et amendé. C'est, aussi, une ouverture faite aux écologistes et/ou aux libéraux.