"Après les violences policières qui ont entraîné la mort de Raphaël Verhoeven à Putte, je me demande si la police doit avoir plus d'opportunités d'utiliser le taser. Les chances de survie sont plus importantes lors de l'usage du taser", affirme Annemie Turtelboom.

C'est Dirk Van Nuffel, le président de la Commission pour la Police Locale, qui, après l'incident de Putte, a insisté pour avoir davantage de possibilités d'utiliser les tasers.

Actuellement, seuls l'unité spéciale d'intervention de la police fédérale et quelques agents de l'équipe d'assistance d'Anvers peuvent utiliser le taser et ce, sous conditions strictes.

Levif.be avec Belga

"Après les violences policières qui ont entraîné la mort de Raphaël Verhoeven à Putte, je me demande si la police doit avoir plus d'opportunités d'utiliser le taser. Les chances de survie sont plus importantes lors de l'usage du taser", affirme Annemie Turtelboom. C'est Dirk Van Nuffel, le président de la Commission pour la Police Locale, qui, après l'incident de Putte, a insisté pour avoir davantage de possibilités d'utiliser les tasers. Actuellement, seuls l'unité spéciale d'intervention de la police fédérale et quelques agents de l'équipe d'assistance d'Anvers peuvent utiliser le taser et ce, sous conditions strictes. Levif.be avec Belga