En août dernier, l'ONG Plan International Belgique, le délégué général aux droits de l'enfant (DGDE) et le Kinderrechtencommissariaat avaient lancé la procédure d'inscription. Au terme de deux mois et demi de sélection, le jury, composé de 10 enfants néerlandophones et de 10 enfants francophones âgés de 12 à 18 ans, a décidé de récompenser l'ASBL luxembourgeoise La Maison Source.

Elle propose d'accompagner de jeunes parents issus de milieux défavorisés dans les gestes du quotidien. Cela doit leur permettre d'améliorer le bien-être et le "bien-grandir" des enfants. L'association accueille, deux fois par semaine, les jeunes parents et leurs enfants, pour dispenser conseils et écoute.

Régine Debrabandere, directrice nationale de Plan International Belgique s'est dite "très fière" de la manière dont les enfants du jury ont géré les sélections. "Nous ne sommes que très peu intervenus dans le processus, et encore moins dans la décision finale, et ce sont les jeunes membres du jury eux-mêmes qui ont dressé les critères de sélection en lien avec la Convention internationale des Droits des enfants", explique-t-elle.

"J'applaudis le choix fait par les enfants et je le soutiens mais chacun méritait de remporter ce prix", a-t-elle ajouté.

Les quatre autres finalistes étaient le "Foyer des jeunes" de Molenbeek-Saint-Jean, une ASBL qui vise l'autonomie et le développement de l'esprit critique des jeunes entre 8 et 26 ans; "La J", maison de jeunes de Molenbeek-Saint-Jean qui promeut la liberté d'expression à travers des activités comme des débats ou des ateliers de slam; "Toekomst Atelier de l'Avenir", une association qui organise des ateliers pratiques pour découvrir une série de métiers; et "Yalla! En avant!", une association liégeoise qui aide les enfants en grande précarité en Belgique mais aussi au Bénin, au Burkina Faso et au Togo.

La Maison Source a reçu un chèque de 10.000 euros.