La grève des gardiens de la prison de Louvain durera au moins jusque lundi

16/03/19 à 17:47 - Mise à jour à 17:46

Source: Belga

Les gardiens de la prison de Louvain resteront en grève au moins jusque lundi. Aucune négociation n'est intervenue samedi et aucune réunion n'est prévue pour dimanche, indique samedi Gino Hoppe, secrétaire national du syndicat ACOD (CGSP). "Nous avons envoyé un e-mail au cabinet du ministre de la Justice, Koen Geens, pour demander une concertation mais nous n'avons pas reçu de réponse."

La grève des gardiens de la prison de Louvain durera au moins jusque lundi

La prison centrale de Louvain. © BELGA

Les gardiens protestent contre un manque de personnel. La goutte qui a fait déborder le vase est l'ouverture d'une nouvelle aile dans la prison, qui va faire passer le nombre total de détenus à 400, soit une centaine de plus. Selon les gardiens, le personnel de surveillance n'est dès lors pas suffisant pour que la prison puisse fonctionner en toute sécurité.

"Le cadre prévoit pour l'instant 192 gardiens à temps plein, ce qui serait suffisant si tout le monde était présent", explique le syndicaliste Hans Lemmens (ACOD). "On ne tient absolument pas compte de l'absentéisme dû aux maladies et des différentes modalités de congé."

Les syndicats demandent la réalisation d'un exercice pratique afin de déterminer l'ampleur du manque d'effectifs. Selon eux, le cadre doit être complété d'au moins 10%. Ils affirment avoir averti, en vain et pendant plusieurs années, que l'ouverture de la nouvelle aile faisait planer une menace sur la pénurie de personnel. La direction de la prison et l'administration pénitentiaire restant sourdes à leurs arguments, selon eux, ils exigent une rencontre avec le cabinet du ministre Geens.

Selon une porte-parole de l'administration pénitentiaire, l'effectif actuel est suffisant pour commencer à utiliser la nouvelle aile de la prison de Louvain et pourra être complété par la suite. Elle souligne qu'à court terme, des engagements sont prévus.