"Je n'ai pas de réponses", met en garde Didier Eribon, avant même que notre confère de Knack lui pose une question. À présent que son livre Retour à Reims est un best-seller en Allemagne, les gens viennent continuellement lui demander son avis, raconte-t-il. Ils veulent savoir comment la gauche peut faire front, comment ils doivent lutter pour une Europe plus juste et plus sociale. Eribon admire leur ardeur et sympathise avec leur mission, mais il doit les décevoir : "Je n'ai même pas de solutions pour mon pays, alors comment pourrais-je vous aider ?"
...