Avis aux amateurs de croustillons et de sensations fortes, la foire du Midi reprend ses quartiers dès le samedi 17 juillet. Masque obligatoire, espace agrandi, zones de circulation... Si cette nouvelle édition s'annonce sous de meilleurs auspices que la précédente, des règles ont néanmoins été mises en place pour s'assurer du bon déroulement de cet événement ludique et fédérateur.

Masque obligatoire et sens de circulation

Extérieur ou pas, le masque reste obligatoire sur tout le champ de foire pour les clients et les forains. Et pour le plus grand bonheur des Bruxellois, le nombre de forains et de stands autorisés n'a pas été réduit, malgré la situation épidémiologique : 129 métiers sont donc attendus, parmi lesquels de nouvelles attractions à découvrir.

Néanmoins, en raison des travaux réalisés pour le métro, le site a été agrandi et passe d'un peu plus de 1,5 km à plus de 2 km pour s'étendre jusqu'à la porte de Hal. Une nouvelle entrée est installée au niveau de l'institut des Arts et Métiers sur le boulevard des Abattoirs. "Le luxe de la foire, c'est son espace", a relevé Fabian Maingain, échevin des Affaires économiques de la Ville de Bruxelles. "Il n'y aura pas beaucoup plus de risque de venir à la foire du Midi que de fréquenter d'autres artères en plein air actuellement".

Pour éviter que les flux se croisent et réduire ainsi le risque de contamination, un sens de circulation est prévu dans le champ de foire et du gel hydroalcoolique sera distribué aux entrées des zones et sur chaque métier, à l'image des mesures prises dans les marchés locaux.

Foire divisée en zones, nombre de clients limité

La foire a été divisée en 4 zones, avec 8 arceaux aux entrées et sorties où des stewards seront postés pour veiller au respect des règles sanitaires. Il n'y aura cependant pas de comptage formel réalisé ni de limitation du nombre de personnes.

Néanmoins, "pour faire respecter la distance de 1,5 mètre entre les personnes et les groupes, les forains ne pourront pas faire entrer dans leurs métiers plus de 8 personnes à la fois, enfants de moins de 12 ans non compris ", a annoncé Fabian Maingain.

Le protocole HORECA sera d'application pour les stands alimentaires. Ils ouvriront tous les jours dès 12h00, soit avant les attractions. Fabian Maingain espère ainsi que Bruxelles renouera avec "l'effervescence qui était sienne et ce en toute sécurité sanitaire".

Et à Namur?

À la foire de Namur, même son de cloche : il faut rester prudent. Néanmoins, les règles sont moins strictes. Il n'y a ni zones ni sens de circulation imposés. Reste le port du masque, le respect de la distanciation dans les files, le gel et la désinfection des manèges. Ainsi qu'une jauge à 5000 personnes. Petite nouveauté tout de même : cette année, une partie du boulevard Cauchy sera occupée par des manèges, pour compenser les places perdues à cause des travaux réalisés dans le quartier des casernes.

Avis aux amateurs de croustillons et de sensations fortes, la foire du Midi reprend ses quartiers dès le samedi 17 juillet. Masque obligatoire, espace agrandi, zones de circulation... Si cette nouvelle édition s'annonce sous de meilleurs auspices que la précédente, des règles ont néanmoins été mises en place pour s'assurer du bon déroulement de cet événement ludique et fédérateur. Extérieur ou pas, le masque reste obligatoire sur tout le champ de foire pour les clients et les forains. Et pour le plus grand bonheur des Bruxellois, le nombre de forains et de stands autorisés n'a pas été réduit, malgré la situation épidémiologique : 129 métiers sont donc attendus, parmi lesquels de nouvelles attractions à découvrir.Néanmoins, en raison des travaux réalisés pour le métro, le site a été agrandi et passe d'un peu plus de 1,5 km à plus de 2 km pour s'étendre jusqu'à la porte de Hal. Une nouvelle entrée est installée au niveau de l'institut des Arts et Métiers sur le boulevard des Abattoirs. "Le luxe de la foire, c'est son espace", a relevé Fabian Maingain, échevin des Affaires économiques de la Ville de Bruxelles. "Il n'y aura pas beaucoup plus de risque de venir à la foire du Midi que de fréquenter d'autres artères en plein air actuellement". Pour éviter que les flux se croisent et réduire ainsi le risque de contamination, un sens de circulation est prévu dans le champ de foire et du gel hydroalcoolique sera distribué aux entrées des zones et sur chaque métier, à l'image des mesures prises dans les marchés locaux. La foire a été divisée en 4 zones, avec 8 arceaux aux entrées et sorties où des stewards seront postés pour veiller au respect des règles sanitaires. Il n'y aura cependant pas de comptage formel réalisé ni de limitation du nombre de personnes.Néanmoins, "pour faire respecter la distance de 1,5 mètre entre les personnes et les groupes, les forains ne pourront pas faire entrer dans leurs métiers plus de 8 personnes à la fois, enfants de moins de 12 ans non compris ", a annoncé Fabian Maingain. Le protocole HORECA sera d'application pour les stands alimentaires. Ils ouvriront tous les jours dès 12h00, soit avant les attractions. Fabian Maingain espère ainsi que Bruxelles renouera avec "l'effervescence qui était sienne et ce en toute sécurité sanitaire".