Le Conseil du contentieux des étrangers vient de rendre son verdict dans ce dossier. Il a suivi la position de l'Office des étrangers et rejeté la demande de suspension du rapatriement, selon M. Francken. La famille compte quatre enfants. Elle a été déboutée de toutes les procédures en vue d'obtenir un titre de séjour et est en séjour illégal depuis 2013. A deux reprises, elle a été placée dans une maison ouverte, dans l'attente de son rapatriement, mais elle a fui à chaque fois.

L'annonce de l'enfermement des enfants, la semaine passée, avait suscité une forte mobilisation. Cette pratique a valu plusieurs condamnations à la Belgique par la Cour européenne des droits de l'homme mais a néanmoins été remise en vigueur depuis peu par le biais d'un arrêté. Il s'agit de la première famille arrivée dans l'une des nouvelles unités dédiées du centre fermé 127bis.

Le Conseil du contentieux des étrangers vient de rendre son verdict dans ce dossier. Il a suivi la position de l'Office des étrangers et rejeté la demande de suspension du rapatriement, selon M. Francken. La famille compte quatre enfants. Elle a été déboutée de toutes les procédures en vue d'obtenir un titre de séjour et est en séjour illégal depuis 2013. A deux reprises, elle a été placée dans une maison ouverte, dans l'attente de son rapatriement, mais elle a fui à chaque fois. L'annonce de l'enfermement des enfants, la semaine passée, avait suscité une forte mobilisation. Cette pratique a valu plusieurs condamnations à la Belgique par la Cour européenne des droits de l'homme mais a néanmoins été remise en vigueur depuis peu par le biais d'un arrêté. Il s'agit de la première famille arrivée dans l'une des nouvelles unités dédiées du centre fermé 127bis.