L'an dernier, la Donation royale a elle-même dépensé 6,45 millions d'euros pour entretenir son gigantesque patrimoine. La moitié (2,91 millions d'euros) a été consacrée au domaine de Laeken, qui ne représente pourtant que 2% des propriétés.

La famille royale tente de faire reposer le plus de coûts possibles sur les contribuables, selon plusieurs sources. L'État belge verse ainsi un loyer à la Donation royale pour un immeuble de bureaux à Bruxelles et le Premier ministre doit aussi verser annuellement un loyer de 100.000 euros pour louer le château de Val Duchesse.

Peu de détails

La Donation ne connait d'ailleurs pas la valeur exacte de ce patrimoine, alors que les comptes annuels se limitent à six pages et peu détails. "Nous nous situons en dehors du cadre du budget fédéral de dépenses", déclare Philippe Lens, directeur général de la Donation. Et si des services publics en assument les coûts, c'est qu'il y a une bonne raison selon lui: soit un accord de location, soit un intérêt public.