(PRESS)

Vendredi soir, De Morgen avait indiqué que Paul Lembrechts avait demandé la démission de Peter Claes, directeur "média et production", ce à quoi s'était opposé le conseil d'administration. Dans une lettre envoyée dimanche soir à ce même conseil d'administration et que De Tijd a pu consulter, les quatre autres membres de la direction se joignent à la demande de Paul Lembrechts.

En deux pages A4, ils expliquent que le conflit ne se limite pas à Paul Lembrechts et Peter Claes. En effet, les auteurs parlent de rupture de confiance entre l'intéressé et le reste de la direction et demandent que des mesures exceptionnelles soient prises. "A notre grande surprise, le conseil d'administration n'a pas approuvé cette démission." Il semble que le problème se situe au niveau de la collaboration avec le reste du comité de direction. "Peter a certes d'importantes qualités en tant que responsable du marketing mais son entêtement, son comportement manipulateur et peu transparent rend toute collaboration impossible", peut-on lire.

Selon la direction, Peter Claes travaille de manière déloyale et peu collégiale, ce qui "empêche l'unité dans l'équipe".

La chaîne se refusait à tout commentaire lundi soir.

(PRESS)Vendredi soir, De Morgen avait indiqué que Paul Lembrechts avait demandé la démission de Peter Claes, directeur "média et production", ce à quoi s'était opposé le conseil d'administration. Dans une lettre envoyée dimanche soir à ce même conseil d'administration et que De Tijd a pu consulter, les quatre autres membres de la direction se joignent à la demande de Paul Lembrechts. En deux pages A4, ils expliquent que le conflit ne se limite pas à Paul Lembrechts et Peter Claes. En effet, les auteurs parlent de rupture de confiance entre l'intéressé et le reste de la direction et demandent que des mesures exceptionnelles soient prises. "A notre grande surprise, le conseil d'administration n'a pas approuvé cette démission." Il semble que le problème se situe au niveau de la collaboration avec le reste du comité de direction. "Peter a certes d'importantes qualités en tant que responsable du marketing mais son entêtement, son comportement manipulateur et peu transparent rend toute collaboration impossible", peut-on lire. Selon la direction, Peter Claes travaille de manière déloyale et peu collégiale, ce qui "empêche l'unité dans l'équipe". La chaîne se refusait à tout commentaire lundi soir.