La conclusion de la préface d'Alex Vizorek est d'une justesse implacable. Et une formidable rampe de lancement pour la lecture du dernier recueil de Nicolas...