D'ici là, les commissaires du parlement bruxellois entendront, jeudi 7 janvier, les représentants du milieu médical, en l'occurrence Philippe Leroy, directeur général du CHU Saint-Pierre, Renaud Mazy, administrateur délégué des cliniques universitaires Saint-Luc, et Marc Noppen, administrateur délégué de l'UZ Brussel. Ils entendront également Michel De Volder, président de la Fédération des associations de médecins généralistes de Bruxelles, et Hicham Vanborm, coordinateur du "Brusselse Huisartsenkring". Ces représentants du secteur médical auraient dû être entendus il y a quelques semaines, mais leur audition avait été reportée en raison du rebond de la pandémie.

Seront auditionnés, une semaine plus tard, les représentants des services de gérontologie et de gériatrie.

Était encore prévue l'audition du commissaire (fédéral) corona, Pedro Falcon, mais celle-ci se transformera vraisemblablement en transmission de rapport écrit en raison des souci de santé de l'intéressé.

Quoi qu'il en soit, le tour des auditions ne sera pas achevé sans une nouvelle audition des ministres bruxellois compétents, "fin janvier et au plus tard, début février", selon le président de la commission spéciale, Rachid Madrane.

Les ministres du gouvernement Vervoort avaient été entendus au début des travaux de la commission spéciale, ce qu'avaient déploré plusieurs commissaires, craignant qu'il ne soit plus possible de le faire, après avoir entendu divers acteurs de terrain.

Selon Rachid Madrane, le rapport des travaux de la commission et les recommandations de celle-ci devraient être rendus "aux alentours des vacances de carnaval".

D'ici là, les commissaires du parlement bruxellois entendront, jeudi 7 janvier, les représentants du milieu médical, en l'occurrence Philippe Leroy, directeur général du CHU Saint-Pierre, Renaud Mazy, administrateur délégué des cliniques universitaires Saint-Luc, et Marc Noppen, administrateur délégué de l'UZ Brussel. Ils entendront également Michel De Volder, président de la Fédération des associations de médecins généralistes de Bruxelles, et Hicham Vanborm, coordinateur du "Brusselse Huisartsenkring". Ces représentants du secteur médical auraient dû être entendus il y a quelques semaines, mais leur audition avait été reportée en raison du rebond de la pandémie. Seront auditionnés, une semaine plus tard, les représentants des services de gérontologie et de gériatrie. Était encore prévue l'audition du commissaire (fédéral) corona, Pedro Falcon, mais celle-ci se transformera vraisemblablement en transmission de rapport écrit en raison des souci de santé de l'intéressé. Quoi qu'il en soit, le tour des auditions ne sera pas achevé sans une nouvelle audition des ministres bruxellois compétents, "fin janvier et au plus tard, début février", selon le président de la commission spéciale, Rachid Madrane. Les ministres du gouvernement Vervoort avaient été entendus au début des travaux de la commission spéciale, ce qu'avaient déploré plusieurs commissaires, craignant qu'il ne soit plus possible de le faire, après avoir entendu divers acteurs de terrain. Selon Rachid Madrane, le rapport des travaux de la commission et les recommandations de celle-ci devraient être rendus "aux alentours des vacances de carnaval".