Le député Michael Freilich (N-VA) a déposé une motion d'ordre pour demander à la Cour de faire la lumière sur les déboires qu'a connus cette commande de la Défense. Il n'y a pas eu de vote, l'ensemble des groupes étant d'accord pour formuler une telle requête.

"Le ministre de la Défense (Philippe Goffin, MR) est tout à fait transparent sur cette question", a assuré le chef de groupe MR, Benoît Piedboeuf.

Les libéraux flamands n'ont pas contesté l'initiative mais leur chef de groupe, Vincent Van Quickenborne, a qualifié la controverse de "combat d'arrière-garde".

Le député Michael Freilich (N-VA) a déposé une motion d'ordre pour demander à la Cour de faire la lumière sur les déboires qu'a connus cette commande de la Défense. Il n'y a pas eu de vote, l'ensemble des groupes étant d'accord pour formuler une telle requête. "Le ministre de la Défense (Philippe Goffin, MR) est tout à fait transparent sur cette question", a assuré le chef de groupe MR, Benoît Piedboeuf. Les libéraux flamands n'ont pas contesté l'initiative mais leur chef de groupe, Vincent Van Quickenborne, a qualifié la controverse de "combat d'arrière-garde".