Le nouveau jeu de la ministre Elke Van den Brandt et de la secrétaire d'Etat Nawal Ben Hamou a quand même quelque chose de tellement étrange qu'il en devient fascinant. Il consiste à mettre en concurrence des femm...

Le nouveau jeu de la ministre Elke Van den Brandt et de la secrétaire d'Etat Nawal Ben Hamou a quand même quelque chose de tellement étrange qu'il en devient fascinant. Il consiste à mettre en concurrence des femmes inspirantes dont une seule aura la chance de prêter son nom au gros intestin de la ville de Bruxelles, j'ai nommé: le tunnel Léopold II. Quelle finaliste aura le luxe d'être prisonnière à perpète d'un concerto de klaxons permanent? Quelle finaliste aura le privilège d'étouffer dans de la fumée de pots d'échappement pour l'éternité? Quelle finaliste aura la chance de souiller sa mémoire dans ce sinistre lieu de passage mal éclairé? Est-ce que l'une d'entre elles en aurait rêvé de son vivant? N'auraient-elles pas préféré qu'on construise des salles de théâtre et de cinéma, des bibliothèques, des associations caritatives et des centres culturels en leurs noms? Et pourquoi pas une belle statue? Moi je pense la question elle est vite répondue. Bisous et à la semaine prochaine.