En Belgique, la douane, la police ainsi que le service d'inspection CITES contrôlent la mise en oeuvre de la convention et saisissent régulièrement de l'ivoire. La destruction des stocks saisis en Belgique aura donc lieu le 9 avril, la veille de l'entame des discussions européennes sur les nouvelles mesures destinées à combattre le commerce illégal d'animaux et de plantes sauvages.

La Belgique adressera ainsi "un signal fort aux braconniers et trafiquants qui s'enrichissent avec le commerce illégal des espèces animales et végétales menacées, quatrième marché illégal mondial, après celui de la drogue, de la traite des êtres humains et des armes", ajoute le SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement.

L'année dernière, 41 tonnes d'ivoire ont été saisies dans le monde. Quelque 36.500 éléphants sont abattus par an, soit 100 par jour, quatre par heure et un toutes les 15 minutes.

En Belgique, la douane, la police ainsi que le service d'inspection CITES contrôlent la mise en oeuvre de la convention et saisissent régulièrement de l'ivoire. La destruction des stocks saisis en Belgique aura donc lieu le 9 avril, la veille de l'entame des discussions européennes sur les nouvelles mesures destinées à combattre le commerce illégal d'animaux et de plantes sauvages. La Belgique adressera ainsi "un signal fort aux braconniers et trafiquants qui s'enrichissent avec le commerce illégal des espèces animales et végétales menacées, quatrième marché illégal mondial, après celui de la drogue, de la traite des êtres humains et des armes", ajoute le SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement. L'année dernière, 41 tonnes d'ivoire ont été saisies dans le monde. Quelque 36.500 éléphants sont abattus par an, soit 100 par jour, quatre par heure et un toutes les 15 minutes.