"Le citoyen ne se sent plus pris au sérieux par les politiciens", déclare Wouter De Geest, le grand patron de BASF-Anvers et président de l'organisation patronale flamande Voka. "Les politiciens devraient dire clairement ce qu'ils veulent faire et ce qu'ils ne veulent pas faire. Et ensuite, nous devons pouvoir veiller à ce qu'ils tiennent parole. Il n'y a pas cette transparence et les politiciens ne tiennent pas parole. En conséquence, de plus en plus de gens se détournent de la politique. Certains partent même à la recherche de partis extrêmes qui pourraient mettre en danger notre État-providence démocratique. Je ne dis pas que nous sommes dans une situation prérévolutionnaire, mais on voit que l'insatisfaction de la population augmente."
...