M. de Kerchove était ambassadeur auprès de l'Otan depuis octobre 2014 après avoir été directeur de la cellule stratégique (cabinet) du ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, et auparavant directeur de la division de la politique de sécurité (chargé des questions "politico-militaires") au Service public fédéral (SPF) Affaires étrangères.

Il a eu vendredi, a-t-il indiqué à l'agence Belga, une ultime rencontre avec le commandant suprême des forces alliées en Europe (Saceur), le général américain Curtis Scaparrotti.

Son sucesseur sera dès lundi Pascal Heyman, qui était depuis 2014 conseiller diplomatique du ministre de la Défense, Steven Vandeput, jusqu'à son remplacement le 12 novembre par Sander Loones.

A Paris, M. de Kerchove succèdera à l'actuel ambassadeur de Belgique en France, Vincent Mertens de Wilmars, un ex-conseiller de l'ancien ministre de la Défense Pieter De Crem.

M. Heyman connaîtra son baptême du feu dès mardi, lors de la réunion semestrielle des ministres alliés des Affaires étrangères, qui se réuniront durant deux jours à Bruxelles, pour une rencontre qui s'annonce comme dominée par les tensions entre l'Ukraine et la Russie.