La présidente des libéraux flamands rebondit sur la polémique entourant le projet de la ministre flamande des Affaires intérieures Liesbeth Homans, qui veut retirer l'agrément de la mosquée Fatih à Beringen. "L'époque est mûre pour ouvrir la discussion" sur le financement public des religions, estime-t-elle.

"Toutes les religions doivent se financer elles-mêmes." La discussion ne porterait cependant pas sur le patrimoine religieux: celui-ci fait en effet partie d'une tradition et le financement de bâtiments ayant une valeur historique peut faire partie d'une politique culturelle. Mme Rutten n'élabore cependant pas la façon dont les différents cultes se financeraient. (Belga)

La présidente des libéraux flamands rebondit sur la polémique entourant le projet de la ministre flamande des Affaires intérieures Liesbeth Homans, qui veut retirer l'agrément de la mosquée Fatih à Beringen. "L'époque est mûre pour ouvrir la discussion" sur le financement public des religions, estime-t-elle. "Toutes les religions doivent se financer elles-mêmes." La discussion ne porterait cependant pas sur le patrimoine religieux: celui-ci fait en effet partie d'une tradition et le financement de bâtiments ayant une valeur historique peut faire partie d'une politique culturelle. Mme Rutten n'élabore cependant pas la façon dont les différents cultes se financeraient. (Belga)