"Je le dis très clairement: celui qui voudrait malgré tout scinder ce pays, celui qui veut gaspiller un temps précieux en chamailleries communautaires devra le faire sans les libéraux", a-t-elle lancé à propos de la volonté de la N-VA de relancer les débats communautaires en interne.

"Après sept années maigres se profilent - prudemment - sept années meilleures", a prédit Mme Rutten en louant le travail des gouvernements fédéral et flamand. Elle juge en effet que le pays ne pourra que se porter mieux grâce à l'agenda socio-économique du gouvernement fédéral. Ralentir ces réformes par de nouvelles discussions communautaires apparaît donc inacceptable à ses yeux.

"Je le dis très clairement: celui qui voudrait malgré tout scinder ce pays, celui qui veut gaspiller un temps précieux en chamailleries communautaires devra le faire sans les libéraux", a-t-elle lancé à propos de la volonté de la N-VA de relancer les débats communautaires en interne. "Après sept années maigres se profilent - prudemment - sept années meilleures", a prédit Mme Rutten en louant le travail des gouvernements fédéral et flamand. Elle juge en effet que le pays ne pourra que se porter mieux grâce à l'agenda socio-économique du gouvernement fédéral. Ralentir ces réformes par de nouvelles discussions communautaires apparaît donc inacceptable à ses yeux.