Le nombre de places d'accueil doit en principe augmenter avec le nombre de demandes. Après avoir été enregistrés à l'Office des étrangers, les demandeurs d'asile ont droit à un lit, un bain et de quoi se nourrir.

Ce n'est cependant plus le cas depuis le début de l'année. Fedasil a demandé au secrétaire d'Etat compétent Theo Francken (N-VA) de définir un plafond pour le nombre de demandes traitées par jour. C'est ainsi qu'une fourchette de 50 à 60 dossiers quotidiens a été établie. Les demandeurs d'asile qui ne peuvent introduire leur demande se voient remettre une convocation par laquelle ils sont invités à se présenter à une nouvelle date.

Plusieurs centres d'accueil ont fermé leurs portes ces dernières semaines avant les structures de Bredene, Mol et Lommel dans les prochains mois.

Le nombre de places d'accueil doit en principe augmenter avec le nombre de demandes. Après avoir été enregistrés à l'Office des étrangers, les demandeurs d'asile ont droit à un lit, un bain et de quoi se nourrir. Ce n'est cependant plus le cas depuis le début de l'année. Fedasil a demandé au secrétaire d'Etat compétent Theo Francken (N-VA) de définir un plafond pour le nombre de demandes traitées par jour. C'est ainsi qu'une fourchette de 50 à 60 dossiers quotidiens a été établie. Les demandeurs d'asile qui ne peuvent introduire leur demande se voient remettre une convocation par laquelle ils sont invités à se présenter à une nouvelle date. Plusieurs centres d'accueil ont fermé leurs portes ces dernières semaines avant les structures de Bredene, Mol et Lommel dans les prochains mois.