Dès la première pièce, vous sentez qu'ici, les époques se bousculent. Bienvenue dans le monde de "Kairos". Petit-fils de Cronos, ce Dieu primitif grec qui inventa le "temps", Kairos conteste à son papy le fait de quantifier la durée. Lui, préfère la qualité de ces moments du présent riche justement d'être sorti, à l'occasion d'une contemplation, d'une rêverie ou d'un émerveillement, du temps qu'égrènent nos horloges.

Parmi les oeuvres disposées par la philosophe hollandaise Joke Hermesen tout au long d'un parcours des plus fascinants, chaque artiste nous convie, parfois de façon inquiétante, à diverses expériences physiques et intérieures.

On y rencontre du très beau monde qui, par la vidéo, la sculpture, la peinture, la photographie ou encore l'installation, nuance et développe cette thématique. Ainsi, cette immersion aussi colorée que sonore et parfumée proposée par l'artiste suisse Pipilotti Rist.

A grands renforts de voilages, rideaux, tentures, lumières vives et projections mouvantes, cette artiste internationale mais si rarement présente chez nous, propose au visiteur de contourner une zone centrale protégée qui semble retenir rêves et cauchemars. Ceux-ci surgissent hors de leurs frontières et balisent par flashs un chemin de ronde au fil duquel d'autres images traversent l'espace en heurtant de bien réelles sculptures religieuses des temps anciens. "Expecting" (le titre de cette oeuvre), en évoquant deux mondes qui s'interpénètrent, nous invite ainsi à revisiter la célèbre phrase d'Erasme : "Hâte-toi lentement".

Château de Gaasbeek. Kasteelstraat 40 (1750 Lennik). Jusqu'au 18 juin. Tous les jours de 10h à 18h. www.kasteelvangaasbeek.be

Dès la première pièce, vous sentez qu'ici, les époques se bousculent. Bienvenue dans le monde de "Kairos". Petit-fils de Cronos, ce Dieu primitif grec qui inventa le "temps", Kairos conteste à son papy le fait de quantifier la durée. Lui, préfère la qualité de ces moments du présent riche justement d'être sorti, à l'occasion d'une contemplation, d'une rêverie ou d'un émerveillement, du temps qu'égrènent nos horloges. Parmi les oeuvres disposées par la philosophe hollandaise Joke Hermesen tout au long d'un parcours des plus fascinants, chaque artiste nous convie, parfois de façon inquiétante, à diverses expériences physiques et intérieures. On y rencontre du très beau monde qui, par la vidéo, la sculpture, la peinture, la photographie ou encore l'installation, nuance et développe cette thématique. Ainsi, cette immersion aussi colorée que sonore et parfumée proposée par l'artiste suisse Pipilotti Rist. A grands renforts de voilages, rideaux, tentures, lumières vives et projections mouvantes, cette artiste internationale mais si rarement présente chez nous, propose au visiteur de contourner une zone centrale protégée qui semble retenir rêves et cauchemars. Ceux-ci surgissent hors de leurs frontières et balisent par flashs un chemin de ronde au fil duquel d'autres images traversent l'espace en heurtant de bien réelles sculptures religieuses des temps anciens. "Expecting" (le titre de cette oeuvre), en évoquant deux mondes qui s'interpénètrent, nous invite ainsi à revisiter la célèbre phrase d'Erasme : "Hâte-toi lentement". Château de Gaasbeek. Kasteelstraat 40 (1750 Lennik). Jusqu'au 18 juin. Tous les jours de 10h à 18h. www.kasteelvangaasbeek.be