"Cela ne posera pas de problème majeur à notre pays dans les semaines à venir mais les grosses livraisons devraient vraiment arriver dans les premières semaines de juin", indique Dirk Ramaekers, le président de la Task Force. "Tout indique un problème temporaire, mais les inquiétudes à propos de J&J augmentent de semaine en semaine."

La Belgique a commandé un total de 1,4 million de vaccins à Johnson & Johnson et autant de personnes pourront être entièrement vaccinées avec ceux-ci. Les vaccins auraient dû être livrés entre avril et juin, mais notre pays n'a actuellement reçu que 142.800 doses et on ignore quand le reste arrivera. De nombreux vaccins se trouvent par ailleurs encore aux Etats-Unis en attente d'exportation.

"Un certain nombre de lots n'ont toujours pas été libérés en raison d'un contrôle qualité", poursuit Dirk Ramaekers. "Des consultations en vue d'obtenir des éclaircissements sont menées chaque semaine mais nous n'en savons toujours pas plus pour les semaines à venir. Nous essayons de communiquer à ce sujet de la manière la plus transparente possible."

D'ici fin juin, la Belgique recevra encore un peu plus de 4 millions de doses de Pfizer-BioNTech et 482.000 de Moderna. AstraZeneca, l'autre fabricant dont le calendrier de livraison est incertain, a annoncé qu'il ne livrerait seulement que 374.000 doses la semaine prochaine.

Le vaccin de J&J ne nécessite pour rappel qu'une seule injection. Les livraisons de J&J sont donc considérées comme cruciales pour la campagne de vaccination belge.

"Cela ne posera pas de problème majeur à notre pays dans les semaines à venir mais les grosses livraisons devraient vraiment arriver dans les premières semaines de juin", indique Dirk Ramaekers, le président de la Task Force. "Tout indique un problème temporaire, mais les inquiétudes à propos de J&J augmentent de semaine en semaine."La Belgique a commandé un total de 1,4 million de vaccins à Johnson & Johnson et autant de personnes pourront être entièrement vaccinées avec ceux-ci. Les vaccins auraient dû être livrés entre avril et juin, mais notre pays n'a actuellement reçu que 142.800 doses et on ignore quand le reste arrivera. De nombreux vaccins se trouvent par ailleurs encore aux Etats-Unis en attente d'exportation. "Un certain nombre de lots n'ont toujours pas été libérés en raison d'un contrôle qualité", poursuit Dirk Ramaekers. "Des consultations en vue d'obtenir des éclaircissements sont menées chaque semaine mais nous n'en savons toujours pas plus pour les semaines à venir. Nous essayons de communiquer à ce sujet de la manière la plus transparente possible." D'ici fin juin, la Belgique recevra encore un peu plus de 4 millions de doses de Pfizer-BioNTech et 482.000 de Moderna. AstraZeneca, l'autre fabricant dont le calendrier de livraison est incertain, a annoncé qu'il ne livrerait seulement que 374.000 doses la semaine prochaine. Le vaccin de J&J ne nécessite pour rappel qu'une seule injection. Les livraisons de J&J sont donc considérées comme cruciales pour la campagne de vaccination belge.