La police fédérale s'est rendue peu après 17h00 dimanche au domicile de l'imam, situé rue d'Andrimont à Dison. La famille a dans un premier temps été auditionnée dans la soirée par les forces de l'ordre. Selon l'Avenir, le fils de l'imam sera présenté lundi à un juge de la jeunesse. Shayh Alami est sous la menace d'un double arrêté d'expulsion du fédéral, tandis que son fils avait été aperçu dans une vidéo dans laquelle il tenait des propos très menaçants envers les chrétiens. Depuis la mise en ligne "publique" de la vidéo, le dossier était passé entre les mains de l'instruction, bien que relevant du parquet de la jeunesse.

La police fédérale s'est rendue peu après 17h00 dimanche au domicile de l'imam, situé rue d'Andrimont à Dison. La famille a dans un premier temps été auditionnée dans la soirée par les forces de l'ordre. Selon l'Avenir, le fils de l'imam sera présenté lundi à un juge de la jeunesse. Shayh Alami est sous la menace d'un double arrêté d'expulsion du fédéral, tandis que son fils avait été aperçu dans une vidéo dans laquelle il tenait des propos très menaçants envers les chrétiens. Depuis la mise en ligne "publique" de la vidéo, le dossier était passé entre les mains de l'instruction, bien que relevant du parquet de la jeunesse.