par Florence Hainaut, la star des voyantes et la voyante des tsars

On avait pourtant bien compris que si on voulait voter pour Joëlle il fallait voter pour Julien, que cocher MR c'était voter pour la N-VA alors que choisir Ecolo c'était favoriser le PS, que voter pour le PTB revenait à embrasser la droite, et que voter blanc c'était soutenir la majorité. On savait aussi que l'alliance du PS, d'Ecolo, du PTB et de la N-VA était un danger de chaos institutionnel, c'est Charles Michel qui l'avait dit. On a été très prudent, parce que l'axe PS-NVA allait nous manger tout cru. Et puis c'est le Belang qui a gagné, entre autres grâce à une magnifique campagne sur le Wep', nous dit François de Brigode. Et voilà la N-VA qui fait figure de petits chanteurs à la croix de bois. Tout ça ne serait pas arrivé avec l'aide d'une vision extra-lucide. Voici donc, parti francophone par parti francophone, le futur tel qu'il m'est apparu dans ma capsule de café, ce matin du 27 mai 2019. Après, vous en faites ce que vous voulez, mais faudra pas venir vous plaindre que vous ne saviez pas.

PS

AMOUR : On peut tromper une personne mille fois. On peut tromper mille personnes une fois. Mais n'oubliez pas que Jean-Claude Marcourt a promis de renvoyer Stéphane Moreau après les élections.

TRAVAIL : Vous allez enfin pouvoir arrêter de beugler dans les rangs de l'opposition en faisant semblant de ne pas voir que le gouvernement fédéral était constitué de plus de deux partis.

SANTE : Prenez soin d'Elio qui a l'air un brin plastiné, ces derniers temps. Ne fut-ce que parce qu'en voix de préférence, il enterre tous ceux et celles qui l'auraient bien vu au fond de la piscine dans son petit moule-fesses vermillon.

LE CONSEIL : Evitez tout de même de lui donner la parole trop souvent parce que si c'est pour qu'il sorte, comme le soir du 26 qu'il y a "une radicalisation de l'extrême droite ", vous avez plus de chances d'obtenir quelque chose d'intelligent en tendant le micro à ma tante Monique. Ou à George-Louis Bouchez.

MR

AMOUR : Vos sourires à 72 dents ne sont pas tout à fait arrivés à masquer les larmes de quinine qui gonflaient vos yeux en quiquine de poupousse. Oui, ça fait mal. Recyclez vos coachs climat en coach conjugaux et allez expliquer aux francophones que vous avez été fermes, mais humains.

TRAVAIL : Quelqu'un a enfin prévenu le porte-parole de votre campagne que ladite campagne était finie ? Renvoyez-le à Mons où, avec son shadow cabinet, il est à deux doigts d'inventer l'opposition.

SANTE : Pensez à canaliser le trop-plein d'énergie de toutes ces jeunes pousses non élues. Elles ne pourront pas toutes se défouler en écrivant des cartes blanches dans Le Vif.

LE CONSEIL : Vous pouvez désormais sortir David Clarinval du placard, on a tous et toutes oublié ses viriles saillies climatosceptiques. Ou presque.

ECOLO

AMOUR : Arrêtez de faire des coeurs avec les doigts. C'est horrible. Personne ne peut pécho en faisant des coeurs avec les doigts.

TRAVAIL : Maintenant qu'il est officiel que vous êtes le bras armé des frères musulmans qui égorgent des chatons voilés dans les abattoirs clandestins à l'arrière des mosquées salafistes dans les zones de non droit de la capitale, vous pouvez arrêter de faire des coeurs avec les doigts. Vraiment, j'insiste. Ça peut rendre violent.

SANTE : Embouteillage sur l'Everest, le bilan passe à 10 morts. Pour éviter le 11e, ne faites pas semblant de ne pas entendre Jean-Michel Javaux qui jappe devant la porte.

LE CONSEIL : Vous pouvez libérer Zoé Genot. Ça fait deux semaines qu'elle ne s'est pas enchainée à l'entrée de Kleine-Brogel. C'est inhumain ce que vous lui faites.

PTB

AMOUR : Faire des doudouces à sa propre main en se disant qu'on est si bon, si beau, si doux, si pur, c'est pas de l'amour. Attention à l'affection en mouvement perpétuel.

TRAVAIL : Peignez-vous, prenez un Frisk, époussetez votre costume savamment élimé à la pierre ponce (pour faire genre) et allez chanter la sérénade au PS qui joue les mijaurées, mais qui rêve en fait de froucheler avec vous. Et puis votre programme est parfois plus modéré que la Charte de Quaregnon, n'hésitez pas à lui rappeler.

SANTE : Excellente. Mais c'est bon, on a compris, vous pouvez arrêter de le hurler, on n'est pas sourd.

LE CONSEIL : Attention à la cohésion du groupe PTB à la chambre, communément appelé "Tic et Tac foutent le dawa" ou "Raoul et Marco font des vidéos". La greffe pourrait ne pas prendre avec les nouveaux. Pensez à les intégrer au fur et à mesure, sans les casser, comme des blancs en neige.

CDH

AMOUR : Vous avez fait de très beaux scores à Saint Vith et à Celles. Concentrez-vous sur ces deux jolis cantons bienveillants. Et n'oubliez pas : le seuil électoral, c'est surcoté.

TRAVAIL : On a bien compris que ce qui vous inquiète beaucoup plus que votre fessée déculottée c'est ce qui se passe en Flandre. Mais travaillez sur un autre axe communicationnel, parce c'est long, 5 ans.

SANTE : Ne prenez pas cet air chafouin, ça vous va mal au teint, on dirait une armée de petits Benoit Lutgen. Etre une prothèse gouvernementale n'a rien de déshonorant. On en fait de très jolies de nos jours. Tâchez néanmoins d'être une prothèse bienveillante pour éviter le rejet.

LE CONSEIL : * insérer ici une blague sur Dimitri Fourny* (a priori elles ont déjà toutes été faites)

DEFI

AMOUR : On ne prend pas la Wallonie comme on prend une femme. Tweetez-le, vous ferez le buzz, ça vous changera. Je serai la première à m'indigner, promis.

TRAVAIL : Quelle originale idée que celle de mettre comme tête de liste un type qui dit des choses intelligentes sans chercher à salir ses adversaires. François De Smet est soit délicieusement suranné, soit furieusement moderne. Dans un cas comme dans l'autre, collez-le devant le Grand Cactus, ça lui apprendra la vraie vie.

SANTE : On dirait que vous avez bu de vinaigre. Le yoga facial pourrait être une solution.

LE CONSEIL : "S'il faut parler aux barakis, on parlera aux barakis." Un conseil financé par vos impôts.

LISTES DESTEXHE

AMOUR : Il va falloir se rabattre sur l'onanisme, personne ne vous aime.

TRAVAIL : Pas de bol, vous êtes tou.te.s grillé.e.s. Pensez à un trouver un vrai. Sauf Alain qui ne prenait pas des masses de risque vu qu'il a droit à une confortable pension de parlementaire, malgré le petit surnom de Casper qui lui était attribué, la faute à son assiduité toute relative à la tâche.

SANTE : Pensez à sortir vos trois candidates en burkini de la piscine dans laquelle vous les avez plongées en espérant grappiller des voix sur le dos de Zoé Genot. Ça serait dommage qu'elles attrapent la mort, déjà qu'elles n'ont pas été élues...

LE CONSEIL : Alain pourrait faire bon usage de cette observation du fonctionnement des élections en démocratie, lui qui a été exclu à vie du conseil de l'Europe pour corruption azérie.

PARTI POPULAIRE

AMOUR : Idem, il vous reste l'onanisme. C'est plus sport, évidemment, quand on est menotté.

TRAVAIL : Belle énergie de la part de vos candidats, en province de Liège, qui ont tenté de s'entretuer à coups de hache et de machette. Ne lâchez rien.

SANTE : Faites chauffer la piscine du manoir bruxellois de 1 100 m2 de votre leader minimo, les candidates de feu les Listes Destexhe sont frigorifiées.

LE CONSEIL : Ne vous laissez pas décourager par tous ces gauchistes acariâtres qui se moquent de vous. Rien ne peut vous arrêter dans cette fulgurante ascension. Oups, attention, une falaise.

Quant à ces féroces fachos, je le dis, ce n'est pas pour cafter, mais y font rien qu'à mugir dans nos campagnes.

Good night. And good luck.