Selon la Dernière Heure, le jeune homme s'apprêtait à commettre un attentat terroriste samedi ou dimanche. Le porte-parole du parquet fédéral se refuse toujours à confirmer, ou même à infirmer, cette information. Il ne précise pas encore les éléments sur lesquels repose la décision de procéder à son interpellation, mais indique qu'il pourra sans doute donner plus d'explications lundi. Le suspect a été entendu dimanche par un juge d'instruction.

L'interpellation a été menée par cinq membres de la brigade anti-terroriste. Ils ont enfoncé la porte de la maison de la grand-mère du suspect dans la nuit de vendredi à samedi. Un ordinateur portable et des téléphones ont notamment été saisis.

L'homme de 22 ans, prénommé Jimmy, aurait assuré à sa grand-mère n'avoir rien fait, avant d'être emmené par les agents. D'après la DH, il était allé voir sa famille afin de faire ses adieux avant de passer à l'acte. Le jeune homme s'est converti à la religion musulmane après le décès de sa mère, tuée par son compagnon. Cette dernière raconte que son petit-fils était très mal après la perte de sa mère et que la religion l'avait rendu plus serein.