La police fédérale a diffusé lundi des images vidéo des caméras de surveillance de l'aéroport. Sur celles-ci, le suspect en fuite apparait avec les deux kamikazes en train de pousser un chariot à bagages. L'engin contenu dans sa valise, qui était le plus puissant des trois utilisés par les terroristes, n'a finalement pas explosé lors de l'attentat et avait été désactivée ensuite par le service de déminage. Soupçonné d'être "l'homme au chapeau", Faycal Cheffou a été libéré lundi, bien qu'il demeure inculpé. Les indices ayant entraîné son interpellation n'ont pas été confortés par l'évolution de l'instruction, avait commenté le parquet fédéral.

La police fédérale a diffusé lundi des images vidéo des caméras de surveillance de l'aéroport. Sur celles-ci, le suspect en fuite apparait avec les deux kamikazes en train de pousser un chariot à bagages. L'engin contenu dans sa valise, qui était le plus puissant des trois utilisés par les terroristes, n'a finalement pas explosé lors de l'attentat et avait été désactivée ensuite par le service de déminage. Soupçonné d'être "l'homme au chapeau", Faycal Cheffou a été libéré lundi, bien qu'il demeure inculpé. Les indices ayant entraîné son interpellation n'ont pas été confortés par l'évolution de l'instruction, avait commenté le parquet fédéral.