"Notre priorité est de maintenir la sécurité des gens, aussi bien sur nos plateformes qu'en dehors. Les autorités locales nous ont informés que cette page événementielle n'était pas conforme aux exigences légales actuelles en matière de Covid-19. Après étude, nous avons décidé de bloquer la page", a précisé le porte-parole.

Les services de police avaient pris contact avec Facebook pour savoir comment faire pour arrêter la diffusion de l'annonce de la Boum 2, événement non autorisé, dans le bois de la Cambre le 1er mai prochain, avait indiqué mardi le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort.

Après discussion avec le parquet de Bruxelles, Facebook a décidé d'accéder à la demande de la police et de fermer l'événement Facebook. "Notre priorité est de maintenir la sécurité des gens, aussi bien sur nos plateformes qu'en dehors. Les autorités locales nous ont informés que cette page événementielle n'était pas conforme aux exigences légales actuelles en matière de Covid-19. Après étude, nous avons décidé de bloquer la page", a précisé le porte-parole de Facebook.

Plus de 28.000 personnes suivaient l'événement fermé jeudi en fin d'après-midi, dont quelque 8.000 à 9.000 projetaient d'y participer, a précisé le représentant du collectif L'Abîme. Le groupe Facebook "La Boum 2" est quant à lui toujours actif.

Les services de police avaient pris contact avec Facebook pour savoir comment faire pour arrêter la diffusion de l'événement non autorisé "La Boum 2", prévu dans le bois de la Cambre le 1er mai, avait indiqué mardi le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort.

"Notre priorité est de maintenir la sécurité des gens, aussi bien sur nos plateformes qu'en dehors. Les autorités locales nous ont informés que cette page événementielle n'était pas conforme aux exigences légales actuelles en matière de Covid-19. Après étude, nous avons décidé de bloquer la page", a précisé le porte-parole. Les services de police avaient pris contact avec Facebook pour savoir comment faire pour arrêter la diffusion de l'annonce de la Boum 2, événement non autorisé, dans le bois de la Cambre le 1er mai prochain, avait indiqué mardi le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort.Après discussion avec le parquet de Bruxelles, Facebook a décidé d'accéder à la demande de la police et de fermer l'événement Facebook. "Notre priorité est de maintenir la sécurité des gens, aussi bien sur nos plateformes qu'en dehors. Les autorités locales nous ont informés que cette page événementielle n'était pas conforme aux exigences légales actuelles en matière de Covid-19. Après étude, nous avons décidé de bloquer la page", a précisé le porte-parole de Facebook. Plus de 28.000 personnes suivaient l'événement fermé jeudi en fin d'après-midi, dont quelque 8.000 à 9.000 projetaient d'y participer, a précisé le représentant du collectif L'Abîme. Le groupe Facebook "La Boum 2" est quant à lui toujours actif. Les services de police avaient pris contact avec Facebook pour savoir comment faire pour arrêter la diffusion de l'événement non autorisé "La Boum 2", prévu dans le bois de la Cambre le 1er mai, avait indiqué mardi le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort.