Le constat est posé par l'AGL, l'Assemblée générale des étudiants de Louvain (UCL), qui a sondé quelque 1.400 jeunes sur l'état de leurs connaissances générales concernant les enjeux économiques, écologiques et sociaux de nos sociétés. L'AGL interpelle le secondaire et invite les universités à créer un cours de citoyenneté, rapporte Le Soir mardi.

"Les résultats sont surprenants. Ils démontrent que peu d'étudiants ont reçu les connaissances générales leur permettant d'appréhender la société dans laquelle ils auront pourtant plus tard une place", selon Merlin Gevers, président de l'AGL.

Concernant l'environnement, un jeune interrogé sur cinq seulement identifie correctement les sources d'énergie renouvelables, tandis que 72% ne s'expliquent pas le mécanisme principal du réchauffement climatique. Les étudiants font également un score très moyen sur les questions socio-économiques. Un répondant sur deux est persuadé que l'immigration a un impact négatif sur l'économie belge et deux tiers n'ont pas une vision correcte de la concentration des richesses mondiales ou de l'origine du capitalisme.